Expo l’ambulance 1809

          Durant toutes les périodes de guerre, le service de santé a toujours été le parent pauvre de l’armée. Pendant la période reprise sous la Révolution française et le Premier Empire, ce corps médical français, au service des malheureux blessés, a vu une très grande évolution. Il était devenu à longueur des années le mieux organisé d’Europe et le plus performant pour cette époque.

          C’est pour cela qu’il méritait que l’on s’y intéresse de plus près.

          Meylemans Rudy, par ses études et l’intérêt porté à cette époque, s’est posé une question qui le hantait depuis toutes ces années : « Qu’en était il du sort des blessés ? ».

Il a lu le peu qu’il pût trouver dans les publications sur le sujet dans les années 80, durant plus de 10 ans. Parcourant les musées et fouillant dans les archives militaires ou civiles, il rassembla des informations jusque-là inconnues de tous. Très peu de publications existaient et les archives militaires étaient très peu précises.

          C’est après ces 10 longues années, et beaucoup de conversation sur le sujet, que Jacques, son ami et professeur, lui suggéra de rassembler ses recherches et de recréer une compagnie à l’identique de celle de l’époque. C’était il y a 30 ans. Cette année-là, il créa son premier uniforme de chirurgien du Premier Empire, celui d’un despotat (soldat du service de santé mis en place par Pierre François Percy).

          Les deux premières années, des amis autant intéressés que lui par le sujet et passionnés d’Empire, ont mis en place une association de recherche historique du service de santé d’Empire.

           C’est donc en 1992, que cette association fût créée : l’ambulance 1809 de la Garde Impériale. Elle est composée à ce jour de chirurgiens, médecins, pharmaciens, vétérinaires, ingénieurs, despotats et vivandières régimentaires. Elle a pour but de poursuivre les recherches historiques lancées par Meylemans Rudy, mais aussi de reconstituer ce corps de santé qui a eu temps de mérite au Premier Empire et si souvent oublié.

          C’est à l’occasion du bicentenaire de la bataille de Waterloo en 2015 que Monsieur Meylemans éditât son premier livre intégralement dédié à ce service : « L’histoire et le service de santé, de la révolution à l’Empire » Il est depuis des années le fier représentant de ce grand chirurgien que fut Pierre François Percy dans l’histoire vivante.

          Pour les 30 ans de cette association créée par Meylemans Rudy lui-même, l’ambition depuis plusieurs années est de travailler en collaboration avec le conservateur et la direction du monument historique l’hôpital Notre Dame à la Rose de Lessines. Ce passionné d’Histoire a proposé d’y rassembler le fruit de ses recherches et de sa collection. Elle sera proposée au public durant les mois de juillet et août 2022. Ajouter sa collection ainsi que les pièces de certains membres de l’association à ce patrimoine historique est un grand honneur pour lui. Le service de santé d’Empire pourra ainsi être mis à l’honneur dans cet écrin de beauté qu’est cet hôpital.

Cycle de conférences :

  • Conférence le 2/07 à 14h30 : Épidémies d’hier et d’aujourd’hui. Regards croisés entre le présent et l’époque de l’Empire. Par Eric Laurent, médecin spécialiste en imagerie médicale. 
  • Conférence le 3/07 à 14h30 : La vie quotidienne et la santé du soldat sous l’Empire. Par Eric Laurent, médecin spécialiste en imagerie médicale. 
  • Conférence le dimanche 21/08 à 14h30 : Jean Nicolas Corvisart, Premier Médecin de l’Empereur Napoléon. Par Eric Laurent, médecin spécialiste en imagerie médicale. La pharmacopée du temps de Napoléon. Par l’association historique des pharmaciens.

Du 01/07 au 31/08

Entrée gratuite

SHARE IT:

Related Posts