Un tout grand merci à vous!

Grâce à votre soutien, l’Hôpital Notre-Dame à la Rose a eu l’immense chance de remporter, outre le prix des musées 2010, le prix du public, remis le 1er juin dernier au musée Belvue à Bruxelles.

Ce qui  a séduit le jury:

« L’hôpital Notre-Dame à la Rose est un endroit unique qui se distingue non seulement par son extraordinaire beauté, mais aussi pour sa grande valeur artistique, architecturale, médicale et sociale. Cet hôpital a été fondé en 1242 et est remarquablement bien conservé. A côté de l’établissement se trouvent un jardin de cloître, une chapelle et une infirmerie, une ferme et un jardin peuplé de plantes médicinales, un cimetière et une glacière. Une grande partie des meubles, des archives, des œuvres d’art et des collections d’instruments médicaux sont aujourd’hui encore exposés au public grâce à la présence des religieuses qui n’ont eu de cesse de se consacrer aux malades pendant sept siècles, jusqu’en 1980. Le jury apprécie les efforts déployés depuis des années par un groupe soudé de bénévoles qui s’est fixé pour mission, après le départ des religieuses, de sauver ce patrimoine du déclin. Grâce à leur enthousiasme et à leur intervention providentielle, nous pouvons découvrir aujourd’hui un aperçu unique de l’histoire d’une culture de femmes oubliée. La collection est gigantesque, très variée et conservée avec soin et application. La bibliothèque de l’hôpital compte plus de 2 000 livres anciens dont quelques éditions et volumes de très grande valeur. Les archives constituées de plusieurs milliers de pièces dont la plus ancienne date de 1243 (quelques mois après la création de l’hôpital) sont pour ainsi dire restées intactes. Le musée exploite intelligemment le site immense et combine architecture ancienne et moderne. Même au niveau de sa composition, le musée a opté pour des interventions artistiques contemporaines qui osent remettre l’histoire en question et surprennent en permanence le visiteur. A l’aide de moyens relativement modestes, une petite équipe motivée exploite les différentes parties de ce cloître qui exhale beauté et mystère. Le jury apprécie la manière dont le musée essaie de générer des moyens propres sans porter atteinte à l’authenticité de l’endroit. Le musée accorde par ailleurs une certaine attention aux différents groupes cible et aux publics vulnérables en perpétuant l’esprit d’hospitalité du passé. Félicitations à cet oasis de tranquillité et de dévouement. »

SHARE IT: